Maître Gims, en concert populaire ce 25 novembre à Libreville !

25 novembre 20170
Partager

Après le succès de son concert à Port-Gentil dans la capitale économique le 23 novembre dernier, le tour est venu à Libreville de recevoir l’artiste aux plus de 5 millions d’albums vendus dans le monde. Avant le Chow du samedi, l’artiste a animé une conférence de presse le 24 novembre en compagnie des différents partenaires à cet événement dont le sponsor officiel est le Groupe Ceca Gadis. L’artiste qui n’a pas la prétention d’être un donneur de leçons dans ses musiques a promis être à la hauteur des attentes du public gabonais dans ce concert qui constitue la dernière étape de sa tournée africaine 2017.


Maître Gims de son vrai nom Gandhi Djuna, rappeur, chanteur et compositeur originaire de la République Démocratique du Congo (RDC) est au Gabon depuis plusieurs pour la dernière étape de sa tournée africaine en solo. Après les pays tels que le Sénégal, les deux Congo, le Mali, le tour est venu au Gabon de recevoir « l’homme aux lunettes noires ». Au cours de la conférence de presse, l’artiste a annoncé la sortie prochaine de son nouvel album « Ceinture noire » dont le titre extrait ‘’Caméléon’’ fait déjà du bruit.

Il s’est dit disposé à travailler avec tout type d’artiste du continent et du Gabon en particulier, à condition qu’il soit formellement sollicité, maquette à l’appui. Se prononçant sur ce que certains appellent déjà l’esclavage en Libye, il a rappelé son indignation sur la question. Pour la représentante du Groupe Ceca Gadis, c’est un honneur, et un plaisir que le groupe en soit le sponsor officiel. Un sponsoring qui cadre parfaitement avec le slogan de l’entreprise qui est : «  Près de chez vous pour mieux vous servir  ».

Celui qui est très honoré d’être pour une nouvelle fois au Gabon, devrait défendre ses productions en solo, parmi lesquelles, le phénoménal titre "Sapés comme jamais". On se souviendra qu’il était déjà à Libreville avec le collectif Sexion d’Assaut composé de 9 rappeurs principaux Parisiens. Pour l’étape de Libreville, on faudra prier pour que comme à Port-Gentil, une pluie ne vienne pas perturber les hostilités dont les droits d’entrée sont fixés à 20.000 et 3.000 FCFA. Avant le chow de la capitale provinciale de l’Ogooué Maritime, l’artiste s’est rendu au Centre Espérance, Mission et Insertion (CEMI), un établissement catholique qui accueille les enfants en difficulté sociale pour faire un don.

Dorian ONDO

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?