Coopération Internationale : L’UNFPA Gabon et Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Gabon

16 juin 20160
Partager

Cynthia H.AKOUETTEH, Ambassadeur des USA près le Gabon a été reçu ce 15 juin au Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) à Libreville par le maître des lieux, Dr Mamadou KANTE. Une visite qui s’inscrit dans le cadre de la franche collaboration entre les deux institutions accréditées au Gabon.

La rencontre entre Cynthia H. AKOUETTEH et le Dr Mamadou KANTE, respectivement Ambassadeur des Etats-Unis près le Gabon et Représentant Résident Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) s’est inscrite dans le cadre des échanges sur les différents axes de coopération. Il était aussi question pour les deux institutions accréditées au Gabon, d’aborder les questions d’égalité et de l’équité de genre, surtout des grossesses précoces.

S’agissant de l’égalité et de l’équité de Genre, le Représentant Résident de l’UNFPA est revenu sur l’importance de l’appui technique et financier au Gouvernement gabonais dans le cadre de la Décennie de la Femme gabonaise allant de 2015-2025. Le Dr Mamadou KANTE n’a pas manqué de revenir sur l’enquête nationale sur les Violences Basées sur le Genre menée en collaboration avec le Ministère de la Santé, dont l’atelier de validation a eu lieu le 17 mai dernier et qui a permis de catégoriser les violences à l’égard des femmes, qu’elles soient économiques, physiques, sociales ou sexuelles. Il était également important pour lui de souligner que toutes ces interventions entrent dans le cadre de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF).

Concernant les grossesses précoces, UNFPA qui est le chef de file du Système des Nations Unies pour la promotion et la défense des droits des femmes, est revenu sur l’appui , financier et technique apporté au Ministère gabonais de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique dans le cadre d’une enquête sur les grossesses précoces en milieu scolaire réalisée en 2015 conjointement avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).
Le Représentant Résident est revenu sur l’appui. L’échange a permis de souligner l’importance de la problématique des grossesses précoces au Gabon et ensemble d’entrevoir un partenariat possible en vue de la mise en place d’un projet de lutte contre les grossesses précoces au Gabon.

Une rencontre riche en échange aux dires de la diplomate américaine, qui, au sortir de cette rencontre, s’est réjouie de cette séance de travail. Une séance de travail qui marque la consolidation de la collaboration des relations entre l’Ambassade des USA près le Gabon et l’UNFPA. La diplomate Cynthia H.AKOUETTEH n’a pas manqué de remercier le Représentant de l’UNFPA et son équipe pour l’accueil chaleureux et les fructueux échanges.

TSONGA MBICKA

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?