GABON-JAPON/Inventaire des ressources forestières pour une gestion durable des ressources naturelles

14 février 20180
Partager

Lancé depuis cinq ans, le « Projet de Développement d’un Système d’Inventaire des Ressources Forestières Nationales contribuant à la Gestion Durable des Forêts » parvient à son terme. Le Ministère de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, avec l’appui de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale, ont organisé le 13 février à Libreville, un atelier de restitution.

Le Gabon et le Japon semblent de plus en plus déterminés à maintenir leurs bonnes relations. Engagés dans la lutte pour la bonne gestion des ressources forestières, les deux pays viennent de tenir un atelier sur le développement d’un système d’inventaire des ressources forestières nationales contribuant à la gestion durable des forêts. Les différents acteurs de cette importante rencontre ont restitué les résultats de ce projet entamé depuis 2013.

« Après cinq (5) ans d’exécution de travaux de terrain, de réalisation de la carte de stratification forestière et de conception d’une Base de données sur les ressources forestières nationales, non sans difficultés, le projet arrive enfin à son terme. C’est dans cette optique que la Cellule d’exécution du projet et l’Agence Japonaise de Coopération Internationale(JICA) organisent le présent atelier dont l’objectif est de faire une restitution des résultats obtenus et des difficultés rencontrées », a expliqué Pamphile MBOULOU ASSOUMOU, Responsable Ressources et Communication du Ministère en charge de la forêt.

A l’ouverture des travaux, la présence et les allocutions de monsieur MASAAKI SATO, l’Ambassadeur du Japon au Gabon et de monsieur Pacôme MOUBELE BOUBEYA, le Ministre gabonais en Charge de la Forêt, ont marqué le caractère solennel de l’événement. L’évaluation périodique des ressources forestières, revêt un caractère essentiel pour diverses raisons : elle est indispensable pour le développement d’une politique nationale de gestion durable des ressources naturelles ; l’évaluation des ressources forestières mondiales menée par le Fonds Mondial pour l’Alimentation (FAO) demande la mise à jour, par chaque pays, des données d’inventaire tous les cinq ans…

Le15 mars 2010, le Gabon avait signé avec le Japon, un Accord de don dans le cadre du « Programme de Préservation des Forêts » que les deux pays avaient mis en place. Ce don d’équipements, d’une valeur de 3 milliard 5oo millions de francs CFA environ, vise à accompagner le Gabon à développer un système d’inventaire des ressources forestières nationales et un système de surveillance des activités dans les concessions forestières sous aménagement durable avec l’appui technique de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA).

Georges-Maixent Ntoutoume

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?