OPPOSITION/Annie Léa Meye dénonce sa mise à l’écart et quitte la galaxie Jean Ping

9 septembre 20170
Partager
Annie Léa Meye a invité ses patriotes Gabonais à de nouvelles méthodes pour l’alternance.©Gabonews.com

Annie Léa Meye a invité ses patriotes Gabonais à de nouvelles méthodes pour l’alternance.©Gabonews.com

Absente de la scène politique depuis fin 2016, pour des raisons de maladie, l’opposante Annie Léa Meye a fait son retour ce samedi 9 septembre à Libreville, lors d’une déclaration marquant sa rupture avec le camp de Jean Ping, pour des raisons de frustrations.

« Je mets fin à mon encrage au sein de la galaxie Jean Ping et j’ai décidé de me tourner vers vous le peuple gabonais… », a déclaré cette lutteuse politique de longue date. Se réclamant toujours de l’opposition mais non plus du milieu de Jean Ping, Annie Léa Meye a tenu à dénoncer le comportement de ceux qui sont désormais ses anciens amis. Elle a voulu s’expliquer pour que les gabonais comprennent sa nouvelle posture. L’opposante a décrit un environnement où certains sont minimisés malgré les efforts fournis pour réaliser leur idéologie, celui de l’alternance. Selon cette femme connue pour son militantisme contre le régime Bongo, son silence a fait naitre dans son dos des spéculations de toutes sortes nourries par ses amis.

« Que certains ne viennent pas nous faire croire que venir dans l’opposition fait d’eux des saints », a-t-elle lancé tout en différenciant les opposants qui mènent la lutte du changement depuis des décennies comme elle, de ceux provenant du PDG, le parti au pouvoir depuis 1968, qui veulent donner des leçons de patriotisme, d’équité et de probité. Elle refuse que certains opposants usent de leur complicité avec le leader Jean Ping pour mettre en place une « dictature de la proximité ».

Son discours a été prononcé en présence des membres du mouvement des Souverainistes et d’un public venu peu nombreux. L’ancienne proche de la galaxie Jean Ping a aussi lancé un appel à tous les patriotes. Ils devraient se réunir pour établir ensemble une nouvelle stratégie de lutte contre le pouvoir car Annie Léa Meye estime que ce ne sont pas des anciens membres du régime au pouvoir qui doivent dicter au peuple la méthode qui permettra de parvenir au changement.

GMN

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?