AIRTEL/GABON : Jovany Allogo, Premier Prix du Connecting lives.

20 novembre 20170
Partager

Le concours du Premier Prix The 5 Min Vidéo Challenge organisé par Airtel Gabon a rendu son verdict le vendredi dernier à Libreville. Jovany Ollogo est le premier lauréat de cette compétition. Une compétition soumise à l’appréciation de Samantha Biffot et Serges Abessolo, tous deux, membres du jury. Le jeune lauréat empoche une somme de 1.000.000 de francs CFA.


Six prétendants, un lauréat. « I’ cant’t disconnect » qui veut dire : « Je ne peux me déconnecter » est le thème développé par Jovany Allogo, premier lauréat du Prix du Connecting Lives. Il fallait accrocher les membres du jury en moins de cinq minutes. Aux dires de Samantha Biffot, membre du jury : « Jovany Allogo s’est démarqué et a su bien le faire. Ce qui lui a valu d’être le premier Prix du Connecting Lives. En terme de contenu, il a mené une bonne réflexion sur les nouvelles technologies dans nos vies. La qualité de la vidéo, le thème développé, le respect du timing ont été des atouts qui ont fait de lui, ce qu’il est devenu en ce moment, le lauréat de ce concours.Il est à encouragé. ».

Jovany Allogo, jeune gabonais, danseur à la base, est un fan des smartphones. Il dit être attaché quotidiennement à son téléphone. Ils ne se lâchent pas. Il prend des photos, écrit de petits textes qu’il partage avec des amis, les poste sur des réseaux sociaux et sont appréciés. Le concours lancé par Airtel Gabon sur « The 5 Min Vidéo Challenge » n’était pour lui, qu’une partie de plaisir. Le vainqueur faisait partie des six candidats en lice pour cette compétition. « Les autres candidats n’ont pas démérité. Ils ont aussi du talent. Mais comme il fallait choisir un seul parmi tant d’autres, c’est Jovany Allogo qui a marqué plus de points et c’est lui le lauréat », nous confie Serges Abessolo

Le gagnant avec son thème « I’ cant’t disconnect » qui veut dire : « je ne peux me déconnecter » a néanmoins attiré l’attention des utilisateurs des nouvelles technologies. « Bien que les smartphones soient un outil universel, il ne faut pas en abuser. Il y a des endroits où les téléphones ne doivent pas être utilisés. Au volant de la voiture par exemple, car quelques instants seulement d’inattention, un malheur est vite fait arrivé. Pour ceux qui parfois traversent la route, soit en manipulant leur téléphone ou en ayant leurs kits aux oreilles, un moment d’inattention peut également être fatal pour eux  » souligne-t-il pour convier chacun à la prise de conscience des atouts et inconvénients de l’usage des téléphones.

« Autant les nouvelles technologies nous facilitent plusieurs tâches quotidiennes, brisent les frontières, nous rapprochent, autant, peut-on aussi dire, qu’elles participent un tant soit peu à nous déshumaniser », lance un amoureux des nouvelles technologies de l’information et de la communication. C’est une invite pour lui, à la modération de l’usage des smartphones et bien d’autres outils des réseaux sociaux.

Martial TSONGA MBICKA

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?