Tournoi de la Paix 2017 : les Forces de police nationale du Gabon conservent leur titre de champion

27 septembre 20170
Partager
Les participants unis pour la Paix © Photo UNOCA

Les participants unis pour la Paix © Photo UNOCA

Libreville (Gabon), 25 septembre 2017 - La quatrieme édition du Tournoi de la Paix qui s’est déroulée le 23 septembre 2017 au stade de l’Institut sous-régional multisectoriel de technologie appliquée, de planification et d’évaluation de projets (ISTA/CEMAC) à Libreville a été remportée par les Forces de police nationale face aux Sapeurs pompiers (1-0).

Les deux formations étaient arrivées en tête de leur poule respective (A et B) avec 9 points et 6 points. La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ; les Eléments français au Gabon ; Gabon Télévision ; le Ministère de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des Droits humains et le Système des Nations Unies, ont également pris part à ce mini-championnat de football organisé dans le cadre de la Journée internationale de la Paix - dont la célébration avait commencé lundi 18 septembre avec des débats et des réflexions autour du thème de cette année, « Ensemble pour la paix : respect, dignité et sécurité pour tous ».

Plusieurs organismes, parmi lesquels l’UNOCA et la CEEAC, avaient intégré et fait confiance aux femmes dans leur effectif. Une jeune dame du Centre d’accueil Arc-en-ciel a donné le coup d’envoi de la compétition, dont la direction était assurée par un trio arbitral comprenant également une femme. La dimension genre a donc été respectée une fois de plus dans ce Tournoi. Le spectacle était au rendez vous, malgré l’état de la pelouse arrosée par une pluie capricieuse.

Hommes, femmes et jeunes se sont en effet retrouvés dans une ambiance conviviale pour célébrer, dans la communion et la fraternité, la paix comme valeur universelle sans laquelle il serait impossible d’envisager un développement durable. Dans son mot de bienvenue, Dr. Boureima Hama Sambo, Représentant résident de l’OMS, qui parlait au nom du Système des Nations Unies, a insisté sur cet enjeu. Il a salué l’engouement autour du Tournoi, en précisant qu’il s’agissait aussi d’une « occasion de sensibiliser l’opinion nationale et internationale, en particulier les jeunes, sur l’importance du fair-play, du dialogue, de la tolérance ainsi que du respect de la diversité et des droits de l’homme dans la promotion d’un monde sans violence ».

L’exposition organisée en marge du Tournoi a facilité cette démarche pédagogique. Elle a permis aux participants de montrer et d’expliquer au public ce qu’ils font pour contribuer à un monde meilleur où règnent la paix et la sécurité. Comme les années précédentes, des centres d’accueil pour enfants en difficultés y ont été invités afin de témoigner de l’attention soutenue que les Nations Unies accordent à leur situation ainsi que de leur détermination à combattre les inégalités sociales.

L’une des innovations cette année était la présence remarquable des organisations de la société civile dans l’animation du Tournoi et de l’exposition. Un groupe d’enfants mobilisés par l’Association solidarité internationale des femmes (A’SOIF) a procédé à un lâcher de ballons impressionnant. Une invitation à la paix et à l’apaisement, qui cadre également avec la démarche de la chorale « Les voix du chœur », très applaudie après l’exécution d’un hymne à la paix. L’orchestre de « l’ONG Malachie » a participé à ce moment intense et joyeux en proposant un répertoire bien choisi et adapté à l’événement.

Initié en 2013 par l’UNOCA, le Tournoi de la Paix est organisé avec l’appui de l’ensemble du Système des Nations Unies au Gabon. Il est ouvert aux institutions reconnues pour leur rôle dans la promotion de la paix, de la sécurité et de l’intégration régionale. La participation se fait sur invitation ou à la demande des institutions concernées (après avis favorable des organisateurs). Le Tournoi obéit à un principe fondamental : il y a certes un vainqueur, mais il n’y a pas de vaincu. C’est pourquoi toutes les équipes reçoivent une récompense, notamment un trophée original à base de la pierre de « Mbigou » surplombé d’une colombe, symbole de la paix. Même si le trophée du champion est plus grand que les autres, cela ne change rien à l’esprit de partage, de tolérance et de solidarité qui caractérise le Tournoi.

Tous les participants ainsi que les étudiants de l’ISTA ont aussi reçu des ballons mis à la disposition de l’UNOCA par la Confédération africaine de football (CAF).

Gabon Télévision, les Sapeurs pompiers et les Forces de police nationale ont été respectivement champions des éditions 2013, 2014 et 2015. Pour des raisons pratiques, le Tournoi n’a pas eu lieu en 2016.

Unité de l’information publique (UNOCA)

Dans la même rubrique

0 Commentaire(s)

Poster un commentaire

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?